Biographie

divider

Karib découvre les joies de l’écriture en 1997 avec son acolyte de l’époque Scylla, artiste dont la renommée n’est plus à faire dans le milieu du rap francophone.

Très rapidement, il créé avec ses deux amis Scylla et Cayam, un premier groupe qu’ils nommeront RDC pour Rap De Conscience avec lequel il aura le plaisir de goûter à sa première expérience scénique à la gare de La Chapelle à Bruxelles.

 

La rencontre prépondérante dans la suite de son aventure musicale est très certainement celle faite avec DJ Alien. Très vite, une amitié se tisse et les premiers posages sur MixTape débutent. Karib fait ainsi sa première apparition sur la Mix Tape Injection2Son de DJ Alien.

En 2002 il fonde le Collectif OPAK avec Scylla, Masta Pi, L’Ab7 et DJ Alien avec lesquels il vivra une longue aventure de plusieurs années.

Créé sans véritable fil conducteur mais plus comme une addition de plusieurs morceaux solos et de quelques morceaux collectifs, leur premier album « L’arme à l’œil » sort en 2004 et rencontre un succès important pour un collectif sortant de nulle part. Cet album leur permettra de goûter aux joies de la scène puisque le collectif a l’opportunité de jouer dans de nombreux festivals à travers le pays ainsi que lors de nombreux concerts hip-hop principalement à Bruxelles, Liège, Namur et Charleroi.

Créé cette fois avec une réelle envie de créer un projet abouti et réfléchi, leur second album intitulé « Dénominateur Commun » sort en 2006 et continue à asseoir la place importante du collectif au sein du milieu rap en Belgique. L’album franchit cette fois les frontières grâce entre autre à leur collaboration avec Saké, Wira (Les Zakariens, 132) et Aickone (Sakage Kronik). Cette fois encore, le groupe joue dans de nombreux festivals et prouve à nouveau le dynamisme et la pêche très caractéristique de leurs représentations scéniques.

Petit à petit, l’envie du collectif d’être ensemble s’essouffle probablement à cause de trop de divergences dans les personnalités et parce que certains rencontrent l’envie et le besoin de s’exprimer en leur nom propre pour totalement laisser les auditeurs s’immerger dans leur monde artistique personnel.

Scylla, L’Ab7 et Masta Pi ont tous trois sortis un voire plusieurs projets en solo.

Lors de la dissolution du collectif, Karib n’envisage pas tout de suite le rap en solo puisqu’il avait toujours vu dans le collectif une opportunité de création en commun et de partage d’idées.

Cependant, pour rester en contact avec sa passion musicale, il continue quand même à enregistrer sur divers projets (Mesa, Visions Sonores, DJ Crown, Sentin’l, etc.) tout en continuant à prester sur scène en accompagnant L’Ab7 et Masta Pi pour les backer lors de leurs concerts solos respectifs.

Après trois années d’expatriation en Thaïlande, Karib décide de reprendre le bic afin de réaliser un de ses rêves en travaillant sur la confection d’un album solo. Lors de son retour, il renoue des contacts avec bon nombre de membres influents de la culture hip-hop en Belgique, tant niveau Mcs que niveau beatmakers ce qui lui permet de travailler un projet solo de qualité dans lequel se mêlent sérieux, passion et thématiques sociétales. Ce double album porte le nom d’« Aspirations ».

DISCOGRAPHIE

divider

2017           ASPIRATIONS

INJECTION2SON

2006          DÉNOMINATEUR COMMUN

INJECTION2SON

2004          L’ARME À L’OEIL

INJECTION2SON

VIDÉO

divider